1 novembre, 2017

ALÈS Arcadie, l’entreprise aux 100 patrons

Depuis plusieurs mois, l’entreprise Arcadie, spécialisée dans la production d’épices et de plantes médicinales bio à Alès, expérimente un nouveau mode de management encore peu répandu en France : Holacracy.


Les dirigeants d’Arcadie ne le sont plus aujourd’hui. En mai dernier, ils ont laissé leurs pouvoirs en faveur d’un modèle moderne où les cent salariés de l’entreprise deviennent responsables et autonomes. Venu des États-Unis, ce concept qui bouleverse le management traditionnel s’appelle Holacracy. Séduits, les ex-directeurs d’Arcadie ont décidé de l’adopter.

Concrètement, cette méthode repose sur un mode de travail horizontal où des rôles sont attribués à chaque salarié en fonction de leurs compétences. « Nous avons passé beaucoup de temps à réécrire toutes les fiches de poste pour définir les fonctions de chacun et les politiques de l’entreprise. L’objectif est de tout rendre explicite, que tout soit écrit », explique l’Arcadien Matthieu Brunet. À partir de là, « on part du principe que les personnes vont bien faire leur travail plutôt que d’être méfiant et de limiter leur créativité. » Un système innovant basé sur la confiance et l’indépendance de chacun.

Les avantages sont nombreux, d’un côté comme de l’autre : « Le chef ne sera plus sur le dos du salariéet celui-ci ne peut plus être irresponsable. » En effet, ce dernier prend lui-même les décisions qu’il estime être bonnes pour l’entreprise sans attendre une quelconque validation d’un supérieur hiérarchique. « C’est la souplesse sans le chaos », résume Matthieu Brunet. « Il n’y a plus de chef mais le principe de l’autorité reste très fort. C’est une voie qui nous permet de nous professionnaliser, de nous structurer et de favoriser le bonheur au travail. »

Mais surtout, Holacracy apporterait d’autres bénéfices de taille comme une plus grande adaptabilité et une meilleure réactivité de l’entreprise. Des qualités indispensables pour Arcadie dont les activités ne cessent de croître : en 2016, le spécialiste des épices et des plantes médicinales enregistre une croissance de 30%.