Duqueine Engineering

Le Team DUQUEINE Engineering termine ses premières 24 Heures du Mans en septième position de la catégorie LMP2

Samedi 15 juin à 15h, Nicolas Jamin prend le départ des 24 Heures du Mans depuis la 13ème place de la catégorie LMP2. Après un bon rythme imposé dès les premiers tours, un incident vient stopper l’élan du Team après seulement 40min de course. Une crevaison dans la fin du premier secteur ralentit l’auto sur le reste du circuit long de 13,6 km. L’Oreca 07 ressort dernière du classement général avec deux tours de retard. C’est une nouvelle course qui commence pour le Team DUQUEINE Engineering, bien déterminé à ne pas voir un tel fait de course ternir un si bel événement. Après 2h30 de course, l’auto avait rattrapé son retard sur la catégorie LMP2 et pointait à la 19ème place. Un à un, les trois pilotes remontèrent l’auto N. 30 au classement.
16ème après cinq heures, 12ème après huit heures, 10ème après neuf heures, 7ème après 15 heures… Après 19h40 de course, Romain Dumas sort de la pit lane P5 puis P4 après quelques minutes en dépassant le prototype United Autosports N. 22. Les heures suivantes, l’auto N. 30 se battra pour garder cette précieuse place. À 22h45 de course, Nicolas Jamin entre en piste pour terminer la course. À 40 minutes du drapeau à damier, un nouveau coup du sort frappe l’auto : la biellette de pince casse nécessitant un nouveau retour au box pour changer la pièce. L’auto ressort P7 et passera la ligne d’arrivée à la même position.

Même si le résultat final peut sembler frustrant, les performances proposées par l’ensemble du Team ont prouvé que DUQUEINE Engineering peut compter parmi les concurrents les plus sérieux de la catégorie LMP2.



Un Team de compétition automobile

Basé au Pôle Mécanique d’Alès en Cévennes, le team de compétition automobile Duqueine Engineering est né de la passion de deux hommes : Gilles Duqueine et Yann Belhomme. Le premier, ancien pilote pro chez Malboro, est un industriel spécialisé notamment dans l’aéronautique. Le second un ingénieur qui a fait ses preuves dans différentes disciplines du sport automobile. Ensemble, ils décident de créer en 2014 Duqueine Engineering, dont Yann Belhomme assure la direction générale au quotidien.